Ballade Champenoise

Arcis Le Ponsart

Arcis le Ponsart

Lorsque l’on s’intéresse de prés à l’origine des noms de communes dans la Marne et partout en France d’ailleurs il vaut mieux ne pas être viscéralement allergique au latin, comme Jacques Brel dans la chanson.

 

Pour autant si lors de vos chères études vous faisiez partie de non pas de la classe de latin mais celle du grec ancien, pas de panique là aussi cela pourrait vous servir.

Exemple concret, pour qui a eu dans sa jeunesse l’impression de perdre un temps faramineux en latin et grec ancien à l’école : le nom d’Arcis le Ponsart. Arcis viendrait d’Archéum. Archéum qui selon la langue ne signifie pas forcément la même chose. Souvenez-vous en latin il désigne une citadelle et un lieu de commandement en grec.

Arcis le Ponsart

Arcis le Ponsart

Citadelle, lieu de commandement la différence de sens entre les deux langues n’est pas notable, significative. Et le fait est qu’à Arcis le Ponsart il existe bel et bien des ruines d’un château médiéval, ellemême érigée sur une motte, lui-même fondé sur un camp romain. Comme quoi ne jamais sous estimer les langues mortes.

Arcis le Ponsart

Arcis le Ponsart

Même quelques années plus tard elles peuvent encore servir ! Dans Arcis le Ponsart il y a donc Arcis mais il y a aussi Ponsart. Et là l’explication tient en deux lignes.

Ponsart serait le nom du seigneur du village qui devait probablement habiter dans le château et à par ça, on ne sait rien de plus sur le bonhomme. Pour essayer de comprendre quand même, il faut se replacer dans le contexte de l’époque. Au XIe siècle la région était fraîchement envahie, les récoltes détruites, les richesses pilliées et les brigands et autres drôles faisaient régner la terreur.

 

Le seigneur du coin, sûrement notre fameux Ponsart, se devait donc de protéger ses sujets et quoi de mieux pour cela qu’une bonne vieille forteresse. Surtout que du même coup il protégeait l’abbaye d’Igny et ses richesses.

Arcis le Ponsart était née.

Le Monuments aux Morts

Arcis le Ponsart

Arcis le Ponsart

 

La Sainte-croix offert en 1875 par la famille HUTIN-MANCEAUX

Arcis le Ponsart

Arcis le Ponsart

L’église s’appuyait sur les murs du château féodal aujourd’hui disparu, mais dont il reste une échauguette et quelques murs.

Arcis le Ponsart

Arcis le Ponsart

L’échaugette : Guérite en bois ou en pierre placée en encorbellement sur la muraille ou l’angle d’une construction fortifiée

Bonne visite du village

 

Laisser un Commentaire

commentaires

Laisser un commentaire