Ballade Champenoise

Baslieux-les-Fismes

A Baslieux-les-Fismes on a un certain penchant pour le secret, pour le mystére et les non-dits.

 

baslieux_les_fismes_statue_christ_9

Cela commence avec le nom, du moins son origine. A priori on pourrait penser que Baslieux désigne un lieu bas et les Fismes proche de Fismes. Un lieu dans le bas de Fismes. Et bien non ça serait trop simple !

Pourquoi ? Tout d’abord parce que le village est au sommet d’une petite bute. Ca n’aide pas vraiment pour un lieu-bas. Et puis parce que certains écrits, feraient mentions d’un dénommé « Ballius » dont le domaine balliusiacum en latin aurait été à l’origine de Baslieux. En revanche quand à savoir qui était exactement ce fameux Ballius ?

Là pour le savoir je vous renvoie à d’hypothétiques conjectures comme quoi notre homme fut un légionnaire romain affecté là après son service, en récompense. Mais il n’y a pas que ce Ballius, que le nom même qui soit mystérieux au village. A une certaine époque reculée, au Moyen-âge, le village abritait une étrange communauté. Enfin étrange oui et non.

Sans vraiment être une secte, il faut dire que ces gens d’arme et de foi n’ont jamais été comme tout le monde. En effet les chevaliers de l’Ordre des Templiers avaient installé une commanderie à Baslieux. Cet ordre mi-religieux mi-militaire avait été créé à peu de choses près au 10ème siècle après le première Croisade. Il était chargé de garder la ville sainte de Jérusalem et de protéger les routes pour que les pèlerins puissent se rendre sur le tombeau du Christ en toute sécurité.

Puis avec le temps et les différentes déconvenues des Croisés, les Templiers ont dû se replier en France. Mais attention ce n’était pas pour autant une débâcle. Non avant de rentrer ils ont pris soin de piller scrupuleusement toutes les richesses des villes dont ils assuraient la protection naguère. Immensément riches et puissants, il attirèrent bien vite la convoitise. Celle notamment du roi de France Philippe le Bel.

 

le-retable du XVII ème

Le retable du XVII ème de Baslieux-les-fismes

 

Avec l’aide du Pape, il obtint que l’Ordre soit démantelé au XIVème siècle et que tous ces membres soient arrêtés le même jour, dans toute l’Europe. Il pris comme prétexte que nos moines combattants se livrant à des rites païens voir même sataniques. Et hop tout le monde au bûcher. Et à Baslieux-les-Fismes, l’histoire ne fut pas différente. De leur présence rien n’est resté, si ce n’est d’étranges tunnels qui courent sous les maisons. Mais au juste à quoi servaient-ils ?

La question est posée, elle obsède tout le monde. C’est peut-être pour ça que les habitants ont refusé d’avoir des vignes au début du siècle quand on leur en a proposées. Ils étaient sans doute trop occupés le nez dans la terre à découvrir le secret des tunnels.

Car une légende voudrait que les derniers des Templiers, avant d’être arrêtés, eurent le temps de cacher quelque part le trésor de l’Ordre.

Et qui sait peut même dans un tunnel, si vous voyez ce que je veux dire…

 

Laisser un Commentaire

commentaires

Laisser un commentaire