le cimetière Italien de Bligny-Chambrecy

La nécropole italienne de Bligny qui borde la route relient Reims à Ville-en-Tardenois possède 3 440 sépultures sur les 4 851 soldats de la Péninsule tombés en France pendant la Grande Guerre.

Dans ce cimetière arboré il y a 3 040 tombes individuelles et 400 corps rassemblés en ossuaires.

Sur le livre en bronze qui se trouve près de l’autel on peut lire que d’avril à novembre 1918, le 2e corps d’armée italien constitué par les 3e et 8e divisions réparties dans les brigades d’infanterie « Napoli » et « Salerno » et dans les brigades d’infanterie « Brescia » et « Alpi » qui a combattu dans le secteur de Reims entre Vrigny (Marne) et Jaulgonne (Aisne), en Argonne et dans le secteur à l’est de Soissons encadré dans les 5e, 10e et 3e armées françaises.

 

 

Il est également mentionné que la grande unité italienne commandée par le général de division Alberico Albricci a eu plus de 9 000 morts dans de : « durs et victorieux combats ».

 

À droite en entrant dans le cimetière est érigé le monument aux Garibaldiens qui rappelle le sacrifice de ces volontaires du 4e régiment de marche du 1er étranger, tombés en Argonne dans les combats de l’hiver 1914-1915 au ravin des Meurissons.

De l’autre côté de la route, face au cimetière est reconstituée une voie romaine bordée de cyprès et qui conduit à une colonne brisée.

Elle est l’hommage de Rome aux 5 000 Italiens tombés en combattant pour la France pendant la Grande Guerre

Laisser un Commentaire

commentaires

Laisser un commentaire