Ballade Champenoise

Tout d’abord il faut bien que je vous l’avoue : à propos d’Esternay, je patauge. Tout cela non pas parce que les explications manquent mais au contraire car je ne sais laquelle choisir.

Trois, en tout il y en a trois. Du coup, ne pouvant trancher moi-même, je vais toutes vous les donner et ce sera à vous de choisir.

Premièrement : Esternay pourrait venir d’histrenacus le domaine dhistrenus en latin. Cet histrenus aurait été sans doute le premier propriétaire des lieux du moins celui dont le nom s’est transmis.
Deuxièmement : Esternay pourrait venir de Estre Fanum le temple du feu sacré.
Troisièmement : de Starnacum c’est-à-dire renverser à terre en latin. Trois hypothèses peu convaincantes, certes mais qui ont le mérite d’exister. Le domaine d’histrenus, a peut-être la faveur de certains spécialistes de la toponymie (Science de l’origine des noms de lieux) mais elle ne décroche pas la palme de l’originalité. Le temple du feu sacré, séduisant. Mais aucune fouille, et il y en a eues, n’a mis à jour le moindre vestige d’un quelconque lieu de culture préchrétienne, ici. Ne reste que la troisième si l’on souhaite sortir des sentiers battus, Starnacum : renverser à terre. Lapidère, enygmatique, sans aucun sens me direz vous. Au premier coup d’oeil peut-être mais à y refléchir il faut savoir qu’à Esternay la spécialité du coin c’était la porcelaine.

Alors je vous arrête tout de suite quand je dis porcelaine, il ne faut pas s’imaginer que c’est à Esternay que les limougeauds ont tout appris. Non, ici pas d’assiettes richement enluminées, fines comme une feuille de papier et délicate comme un pétale de rose. Non ! Le genre de la maison c’était plutôt taille mammouth : la porcelaine électromécanique.

Explication : la porcelaine électromécanique était avant l’invention du plastique et l’utilisait pour isoler les installations électriques comme les transformateurs. (On peut retrouver à plus petite échelle d’ailleurs encore certains supports de fusible en porcelaine dans de vieilles maisons de campagne). Du coup croyez-moi, il en fallait de la porcelaine ! Elle était principalement conçue à Esternay.

Et puis un jour le plastique est apparu, ce qui a complètement occulté la porcelaine et les usines du village. Alors vous me direz, quel est le rapport entre l’origine de son nom et la porcelaine ? Aucun si ce n’est que l’un ne va pas toujours avec l’autre. Alors à vous de choisir Esternay d’histrenus, du temple, ou de la terre.

Parfois les noms de nos communes ont un sens qui n’a rien de léger ou de transparent.

 

Laisser un Commentaire

commentaires

Laisser un commentaire