Ballade Champenoise

Joseph Laurent De Mont

Joseph Laurent Demont naît à Sartrouville le 28 septembre 1747, au 46, rue de l’Église – maison aujourd’hui disparue.

Son père, natif de Villa dans le pays des Grisons, en Suisse, est sergent d’affaires dans les gardes suisses, compagnie de M. de Salis, à Versailles. Sa mère, Élisabeth Imhof, est également issue d’une famille suisse.

Suivant les traces de son père, Joseph Laurent s’engage comme soldat au régiment suisse de Viguier, le 1er janvier 1764, à l’âge de 17 ans.

À 38 ans, il atteint le grade de capitaine et, en 1791, il est fait chevalier de Saint-Louis. Épousant les idées de la Révolution, il sert sous les ordres de Gouvions-Saint-Cyr dans l’armée du Rhin, puis sous Davout. Nommé général de brigade de l’armée d’Helvétie le 5 février 1799, il est fait prisonnier à Süss le 2 mai 1799. Commandant de la Légion d’honneur le 14 juin 1804, il est nommé général de division le 22 décembre 1805, puis devient sénateur le 28 avril 1806, avant d’être admis à la retraite le 21 mai 1807. En 1814, il participe à la défense de Strasbourg, puis se rallie à Louis XVIII et est fait pair de France le 4 juin 1814.

Décédé à Paris le 8 mai 1826, il est enterré au cimetière du Père-Lachaise. Il repose dans la 28e division, dans une modeste tombe qui vient d’être restaurée par les soins de la Ville de Sartrouville, Les amis de l’Histoire de Sartrouville, le Musée franco-suisse de Rueil, le Souvenir Français et de l’ACMN (Association pour la Conservation des Monuments Napoléoniens).

Laisser un Commentaire

commentaires

Laisser un commentaire