Ballade Champenoise

Mais qui donc a dit que Jeanne d’Arc n’était pas Champenoise…

Jeanne-d-arc

Certes, elle n’est ni de Reims, ni d’Épernay, ni de Châlons, ni même des départements qui font la région Champagne Ardenne d’aujourd’hui… Mais regardons un peu l’histoire. Jeanne d’Arc est née à Domrémy, (aujourd’hui en Lorraine) mais autrefois sur la frontière de la France et du duché de Bar, et situé sur la rive gauche de la Meuse.

Or, d’après le procès de Jeanne d’Arc, Donremy (Domremi à cette époque), faisait alors partie de la Prévôté d’Andelot et du bailliage de Chaumont.

Dans les lettres d’anoblissement de la famille de Jeanne d’Arc, donnée par Charles VII en mai 1429, on voit également que Donremi était dans le bailliage de Chaumont.

Les lettres patentes de Charles VII, données à Château-Thierry en juillet 1429, par lesquelles il affranchi de toute espèce d’impôts les habitants de Greux et de Domremi, énoncent également que Domremi était dans le bailliage de Chaumont : en voici un extrait.

« Charles, par la grâce de Dieu, Roy de France, au bailly de Chaumont, trésoriers commissaires, etc…, salut et dilection, scavoir faisons que, en faveur et à la requêe de nostre bien aimée Jehanne la Pucelle, etc… Nous avons octroyé et octroyons de grace espéciale, par ces présentes, aux manants et habitants, ville et villaige de Greux et Domremi, au dit Bailliage de Chaumont en Bassigny, dont la dite Jehanne est natifve, qu’ils soyent dores en avant, quictes et exempts de toutes tailles, aides, subsides, et subvencions, mises et à mettre au dit bailliage ».

Dans les lettres patentes délivrées au mois d’octobre 1550, par Henri II à la requête de Robert le fournier, baron de Tournebu et de Lucas Du Chemin, seigneur du Féron, on lit encore :« Nous avons reçu l’humble supplication de nos chers et biens amés (…) issus et descendants de la lignée de la Pucelle d’Arc, de Domprémy, près Vaucouleur, au bailliage de Chaumont, etc… ».

La Chronique de la Pucelle, l’un des plus anciens ouvrages qui est rapport à Jeanne d’Arc, dit que « Domremi faisait partie de l’eslection de Langres. Odon Javernault, dans son histoire de Langres,, écrite au XVIème siècle, dit également que Domremi était dans l’élection de Langres.

Comme Langres, Chaumont, Andelot faisaient partie de la Champagne de la Champagne et de la France, Domremi, qui se trouvait dans la Prévôté d’Andelot, le bailliage de Chaumont et l’élection de Langres, faisait donc aussi partie de la Champagne, et de la France, et Jeanne d’Arc, née à Domrémi, était donc champenoise et française. Peut-t-on aujourd’hui le nier ????

Laisser un Commentaire

commentaires

Laisser un commentaire