Sur le bord de la route nationale 51, entre Epernay et Reims, ce lieu de culte à Notre-Dame-du-Chêne, en pleine forêt, témoigne de la persistance des anciennes croyances ..

La légende dit  que près de Bar-sur-Seine, un jeune pâtre ayant jadis trouvé dans le tronc d’un chêne une statuette de la Vierge Marie, la ramena chez lui. La statuette revint d’elle-même dans l’arbre où le pâtre l’avait trouvée ! Le fait se reproduisit plusieurs fois , un pèlerinage eut lieu.

 

Une chapelle fut bâtie … le tronc d’un chêne séculaire, abritant la statue de la Vierge trouvée par un prêtre au XIIe s., est enchâssé dans la chapelle.

Le prêtre est inhumé dans la crypte de Saint Bernard et Louis XI y vinrent en pèlerinage .En 1978, Mgr Alix, évêque du Mans, transforme la maison d’accueil en centre spirituel diocésain, inauguré, deux ans plus tard, par le cardinal Marty, archevêque de Paris.

Entre 50 000 et 70 000 fidèles se rendent chaque année au sanctuaire en particulier pour Pâques, Pentecôte, Fête-Dieu, 15 août et 1er dimanche de septembre : fête de Notre dame du chêne.

 

 

Laisser un Commentaire

commentaires

Laisser un commentaire